Lancement en juin d'un nouveau programme de coaching en groupe : "J'ai confiance :" Explications



J'ai remarqué lors de mes coachings individuels qu'une notion revenait sans cesse, celle de la confiance. Tous mes coachés à un moment donné ou à un autre, m'ont évoqué la perte de confiance en eux ou en l'autre.


On me dit souvent :

"J'ai du mal à m'affirmer car je ne veux pas blesser l'autre. Du coup, c'est vrai que mes besoins passent après les siens." ou encore "Je n'arrive pas à prendre de décisions ou faire un choix. On ne sait jamais, je peux rater quelque chose ou partir dans la mauvaise direction. Du coup, bah, j'fais rien et j'attends qu'on décide pour moi."

Certains de mes clients ont des projets mais n'osent pas entrer en action car disent-ils : "si j'échoue, je vais passer pour un nul donc pourquoi y aller ?" et récemment, une coachée qui avait du mal à se livrer, à faire confiance à l'autre car sa peur de ne pas être à la hauteur et de décevoir était la plus forte.


Est-ce que ce genre de phrases fait écho en vous ? Vous arrive-t-il de penser ainsi ?


Nous sommes d'accord que tout cela fait référence à l'estime de soi. L'estime de soi, Quésako ?

Ce sont des jugements positifs ou négatifs que l'on a de soi-même.

Pour Christophe André, L'estime de soi se décompose en trois parties :


- l 'Amour de soi : C'est ce qui a un rapport à soi : se connaître, être honnête avec soi, s'accepter totalement, par exemple.


Je pense à une amie chez qui je suis allée manger avant le confinement, qui m'a merveilleusement bien reçue. Alors que je la complimente sur son plat, elle me répond : "Boh ! Tu sais ce ne sont que des restes »... Quand je m'extasie sur sa déco (elle a vraiment bon goût), sa réaction est : «Oh ! Ça? Tu aimes bien ? ...Pourtant la maison n'est même pas rangée », et enfin quand je lui demande son secret pour paraître si en forme, elle me répond: « Oh lala, si tu savais... Je ne dors plus les nuits. »... Bon autant pour vous dire, que j'ai fini par laisser tomber.


Que s'est-il passé ? Mon amie semblait incapable d'accueillir mes compliments. Elle minimisait tout ce qu'elle faisait, qui elle était... Comment accueillir l'amour de l'autre, les compliments, lorsqu'on ne s'aime pas soi-même ?





- La confiance en soi, c'est en rapport à l'action : agir, faire taire le critique intérieur, accepter l'idée de l'échec.


Je pense à un être qui m'est cher et qui a un potentiel de dingue. Il a peur d'échouer et de passer pour un nul, de ce fait il ne fait rien. Il préfère rester dans une inaction malheureuse et confortable plutôt que de tenter d'être épanoui et heureux.


Que se passe-t-il ? Il a tout simplement une croyance forte en lui : Si j'échoue, je passerai pour un nul. Si j'échoue, je serai attaqué et au fond du trou. Cette croyance limitante le bloque et l'empêche d'accomplir de grandes choses. Sachez, qu'il n'y a pas d'échecs, seulement des apprentissages constant.





- Et le dernier : L'image de soi, en rapport avec l'environnement. Il s'agit ici de s'affirmer, d'être empathique et de pouvoir s'appuyer sur le soutien social.


L'exemple qui me vient est celui d'une cliente. Elle n'ose pas s'affirmer face à ses collègues par crainte de créer des conflits. Le fait de ne pas s'exprimer lui provoque un réel mal être. Elle va dorénavant au travail la boule au ventre.


Que se passe-t-il en elle ? Elle doit apprendre à gérer ses émotions afin d'exprimer ses besoins et ses demandes clairement. Se définir plutôt que se défendre.





En résumé, l'estime de soi est un baromètre qui nous indique si nous vivons ou non en adéquation avec nos valeurs. Plus je me comporte avec congruence c'est à dire j' agis en étant en accord avec moi, aligné.e, plus je maintiens et j'accrois mon estime de moi.


Mon rôle de coach est ici de vous aider à prendre conscience de votre juste valeur, de votre capacité d'apprendre et d'évoluer grâce à des outils (Pnl, analyse transactionnelle, d'hypnose, et créatifs). Mon rôle est également de veiller à ce que ces trois composantes soient équilibrées afin d'éviter les excès (d'introspection, de sociabilité, ou d'engagement dans l'action).


J'ai trouvé intéressant de travailler ce thème en groupe. Pourquoi ? Qu'est ce que ce coaching en groupe va vous apporter ?


En groupe, la motivation et le soutien se ressentent plus fortement, du coup la personne qui s'engage vis à vis du collectif adhère plus profondément à sa décision. Cela rend ces actions et son évolution plus faciles.

Avec le groupe, le renfort et le soutien sont indéfectibles et très puissants.

L'échange permet aussi de prendre du recul sur ses difficultés et de confronter les expériences et les points de vue de chacun. On apprend plus et on va plus loin dans la réflexion.


D'un point de vue apprentissage maintenant. Le but est de travailler sur les trois composantes (Amour de soi, Confiance en soi et Image de soi).

Vous allez mieux vous connaître, connaître vos fonctionnements. Cela vous permettra de vous accepter de façon inconditionnelle.

Nous agirons ensuite sur les croyances limitantes qui empêchent l'action, sur les émotions qui peuvent devenir dévastatrices et nous travaillerons sur le lâcher prise. Faire confiance c'est aussi faire confiance au processus en cours et être conscient qu'on ne peut pas tout contrôler.

Enfin vous saurez vous affirmer. Vous définir plutôt que vous défendre. En effet, lorsqu'on est bien ancré, sur de soi, on peut s'appuyer sur l'autre et lui faire confiance car rien ne peut nous ébranler.




J'aime souvent donner l'image de l'arbre. L'arbre bien ancré au sol, lourd dans la terre ne craint pas une tempête. Lorsque cela arrive seules les feuilles et les branches tombent. L'arbre lui, tient debout.

Lorsqu'on est ancré, confiant, on peut faire confiance à l'autre, s'appuyer sur lui car on sait que quoiqu'il arrive, on ne tombera pas.



Quelles sont les modalités ? Comment va-t-on s'organiser ?


Je souhaite faire des groupes de 5 personnes maximum, en présentiel (au cabinet, à Orléans. Je prévois, afin d'assurer la sécurité de tous, des masques et du gel hydroalcoolique.) ou à distance (via Skype ou Zoom).

Ce programme est composé de 8 séances d'environ deux heures avec une pause (le temps d'intégrer les outils) de 2-3 semaines entre chaque séance.

Vu que nous allons travailler ensemble et créer une unité, une relation de confiance, je souhaite que les personnes s'engagent sur ces 8 séances. Le paiement sera donc exécuté en une ou deux fois et non après chaque séance, comme je fais habituellement. (40 euros la séance soit 320 euros les 8 séances avec possibilité de payer en deux fois)


Pour s'organiser au mieux et créer les groupes :


Je demande aux personnes intéressées par ce programme de m'envoyer un e-mail (epradalie@amshacoaching.com) avant le 20 mai 2020 avec en objet : "j'ai confiance" et de m'indiquer si vous souhaitez travailler en présentiel ou à distance.

Suite à cela, je vous enverrai un framadate afin de se positionner sur des dates et un questionnaire, servant d'outil de diagnostic vous permettant de prendre conscience de l'estime que vous avez de vous-même en cet instant.


Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter via le site, l'e-mail ou par téléphone.

www.amshacoaching.com

www.facebook.com/amshacoaching

epradalie@amshacoaching.com

0607462245


A très vite,

Edith d'AmshaCoaching


#Coaching #coachingengroupe #amshacoaching #estimedesoi #confianceensoi #amourdesoi #imagedesoi #developpementpersonnel #analysetransactionnelle #programmationneurolinguistique #hypnoseericksonienne #bienetre #outilcreatif #changementdevie #changement




0 vue
Restons en Contact

Edith Pradalié

Au cabinet sur RDV :

17 Place Saint Charles

45100 Orléans

(Possibilité de se garer rue Lanson-Chenault)

06 07 46 22 45

epradalie@amshacoaching.com

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon

© 2023 par Coach de vie. Créé avec Wix.com

N° SIRET : 880 103 049 00016