Ecouter pleinement



Écouter pleinement…

« L’empathie veut que nous portions toute notre attention sur le message de l’autre, que nous accordions à l’autre le temps et l’espace dont il a besoin pour s’exprimer pleinement et se sentir compris. Un précepte bouddhiste décrit bien cette capacité : "Ne te contente pas d’agir, sois là." [...]


Mon amie Holley Humphrey a repéré un certain nombre de comportements classiques qui nous empêchent d’offrir à l’autre une qualité de présence suffisante pour établir avec lui une relation d’empathie. Voici quelques exemples d’obstacles de ce type.


● Conseiller : "Je pense que tu devrais... ""Pourquoi n’as-tu pas... ?"


● Surenchérir : "Oh, ce n’est rien, ça. Regarde, moi..."


● Moraliser : "Tu pourrais tirer parti de cette expérience si tu... "


● Consoler : "Ce n’était pas ta faute. Tu as fait de ton mieux."


● Dévier sur des anecdotes : "Ça me rappelle l’époque où..."


● Clore la question : "Allons, remets-toi. Ne fais pas cette tête."


● Compatir : "Oh, mon pauvre..."


● Interroger : "Quand est-ce que ça a commencé ?"


● Expliquer : "Je t’aurais bien appelé, mais..."


● Corriger : "Ça ne s’est pas passé comme ça." »


L'écoute s'apprend donc patience et pratique ;)

Extrait de Les mots sont des fenêtres.. de Marshall B. Rosenberg.

A tout bientôt ici et là.



Edith Pradalié, Fondatrice d'AmshaCoaching.


www.amshacoaching.com

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout